Arts visuels

|

Ménage à trois - part III - 21 décembre 2021

05.11.2021 14:31 Il y a : 26 days

Inscriptions clôturées



Programme de rencontres entre les scènes artistiques de Wallonie, Bruxelles et Flandre 

Kunstenpunt et le pôle ressources de la Direction des Arts plastiques contemporains organisent la troisième édition de son programme Ménage à trois qui vise à créer des espaces de rencontres productifs entre les scènes artistiques de Wallonie, Bruxelles et Flandre.
Après s’être posé à Gand pour les deux premières occurrences qui interrogeaient les nouvelles modalités de collaboration et de production, à Charleroi, le 21 décembre prochain, nous interrogerons la spécificité de son territoire post-industriel, la manière dont le travail artistique vient s’y inscrire, y répond, interagit avec celui-ci de même que les dynamiques artistiques mises en place sur le territoire.  Nous aborderons les imaginaires qui s’y déploient et la manière dont les paysages sont réinvestis par la marche tout en y questionnant le rapport au vivant qui s’y renoue.
 
Programme :

10H : Accueil à la gare de Charleroi par Lissa Kinnaer et Pascale Viscardy

10H15/13H30 : Marche, ponctuée de différentes interventions (Michael Bianchi, Micheline Dufert et Francis Pourcel, Julien Dailly, Marie-Noëlle Dailly, Benoît Dusart, Adrien Tirtiaux, Sébastien Lacomblez et Thomas Delin), sur une partie de la boucle noire

13H30 : Lunch, rencontre professionnelle et présentation des enjeux au cœur du projet de l’Eden par Manon Istasse

15H30 : Visite de l’exposition de Brognon ROLLIN au BPS 22 et intervention de Nancy Casielles, curatrice du BPS 22, sur deux interventions d’artistes exemplatives du rapport à la ville de Charleroi (Teresa Margolles et Brognon Rolin)

17H30 Drink de clôture de la journée
 
Inscription obligatoire via le formulaire
 
Possibilité d’inscrire une dizaine d'acteurs de la scène artistique francophone (artistes, curateurs, critiques, responsables d'institutions ou de lieux) en plus des différents intervenants.  Nous espérons, par ailleurs, l’inscription de 20 acteurs de la scène flamande.

Intervenants
:

Michael Bianchi est architecte et enseignant-chercheur à la faculté d'architecture de l'université de Liège, associé au laboratoire ndrscr/architecture et politique et à la filière Territoire, Espace, Lieu. Il réalise actuellement une recherche doctorale consacrée aux imaginaires politiques de la ville industrielle, avec un focus sur le pays de Charleroi.
https://www.archi.uliege.be/cms/c_7651016/en/archi-ndscr


Après une période musicale riche en rencontres et expérimentations dans les années 70 et début 80, récemment relatée par plusieurs labels indépendants comme SubRosa, DarkEntries, CherryRed, EEtapes, Micheline Dufert et Francis Pourcel questionnent, depuis 2010, le paysage de Charleroi depuis leurs souvenirs d'enfance jusqu’à la mutation post industrielle via le blog cheminsdesterrils. La Boucle noire est née de leurs explorations urbaines, des conversations avec les habitants des quartiers, du rapport amour/haine, de l'abandon des usines et des gens, conjuguée à leur passion pour la marche. https://cheminsdesterrils.be/

RESERVOIR A cristallise en 2007 l’attachement de Julien Dailly et de Georgios Maïllis au territoire de la ville de Charleroi. La ville de leur enfance. Dans les années 1980, Charleroi est une ville à l’architecture cachée car noire et niée. Une ville où la notion d’espace public se limite à celle de parking et dont l’autoroute urbaine circulaire leur offre une vision et un son particuliers. Une expérience atypique de l’espace urbain qui imprime chez les architectes le goût pour l’infrastructure, la rudesse et la beauté de la tristesse. RESERVOIR A, c’est depuis 2018, Julien Dailly et l’ouverture à d’autres territoires et à d’autres collaborations afin de proposer des alternatives au gâchis généralisé de nos paysages. http://www.reservoira.org/

Marie-Noëlle Dailly est diplômée de l'ERG en pratique artistique dans l'atelier de Jacques Vilet et Gilbert Fastenaekens. Photographe attachée au paysage, à l'architecture moderne, contemporaine ou vernaculaire, Marie-Noelle Dailly est particulièrement sensible aux dimensions plastiques du paysage urbain. Elle travaille essentiellement dans le cadre de missions pour des institutions et des bureaux d'architecture (Guide d'architecture moderne et contemporaine de Charleroi, éd. Cellule Architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles & Mardaga, 2017).
Elle est aussi professeur de photographie à l'Académie des Beaux-Arts de Charleroi et co-commissaire avec Benoît Dusart de l'espace d'exposition Incise à Charleroi, dédié à l'installation d'oeuvres in situ et délibérément tournées vers l'espace public.

Benoît Dusart est professeur de sociologie (Haute Ecole Condorcet, ensav-la Cambre), critique d’art et co-curateur de l’espace d’exposition Incise (2008-2020) https://www.incise.be/

Adrien Tirtiaux est ingénieur architecte de formation et plasticien. Sa pratique artistique est contextuelle, répondant par des installations, des sculptures, des performances ou des dessins aux espaces et situations dans lesquels il est invité à intervenir.  Adrien Tirtiaux est également l’initiateur, avec Antoine Turillon (FR) et Hannes Zebedin (AT) du projet HOTEL CHARLEROI. Entre 2010 et 2014, cette structure flexible de résidences d’artistes a accueilli une centaine de plasticiens internationaux à Charleroi et organisé chaque année une audacieuse exposition dans l’espace public ou semi-public de la ville, en collaboration avec les institutions locales. www.adrientirtiaux.eu www.hotelcharleroi.com

Actif dans les secteurs de l’art contemporain et du design depuis plus de 10 ans, Sébastien Lacomblez s’est notamment consacré à la réalisation de projets exploitant les possibilités du numérique. De 2013 à 2019, il a travaillé aux côtés du Bouwmeester de Charleroi. En 2018, il a participé en tant que directeur artistique à la réalisation du projet Eurotopie pour la biennale d’architecture de Venise. La constante de son travail est un intérêt pour les relations qui unissent le vivant aux systèmes techniques et plus globalement culturels. Sébastien Lacomblez considère le paysage comme étant l'art majeur dans la mesure où c'est celui qui modélise l'environnement de tout un chacun. En 2019, en association avec Thomas Delin, il fonde Carbonifère. Ce studio de paysagisme a pour vocation la création d’espaces riches et vivants. L'amélioration du cadre de vie, et plus globalement de la qualité environnementale. https://www.carbonifere.com/#
 
Manon Istasse est chargée de projets à l’Eden, anthropologue en déroute et adepte de réflexologie cérébrale de retour au pays noir. https://www.eden-charleroi.be/

Lauréats en 2013 du Best Solo Show à Art Brussels et finalistes en 2015 du Prix Fondation Entreprise Ricard à Paris, Brognon Rollin manipulent un matériau sociétal brut, souvent marginal, dont les motifs récurrents sont l’enfermement, l’attente et le contrôle... À travers une sélection d’une quarantaine de pièces, enrichie à chaque volet de plusieurs nouvelles productions, l’exposition qu’il présente aujourd’hui au BPS 22, L’avant-dernière version de la réalité, retrace les principales étapes du cheminement artistique du duo. Se tisse ainsi, entre les différentes œuvres, un faisceau de préoccupations récurrentes qui donne à l’exposition toute sa cohérence. Une cohérence renforcée par une scénographie en clair-obscur qui, à l’image de leur démarche et des œuvres exposées, est épurée de tout le superflu pour se focaliser sur l’essentiel. https://www.bps22.be/fr/expositions/brognon-rollin

Nancy Casielles est curatrice au BPS22, Musée d'art de la Province de Hainaut où elle a entre nombreux autres projets curaté la première exposition personnelle de Teresa Margolles en Belgique. Elle a également accompagné tout le processus de production d’une œuvre collective et cathartique réalisée par les ouvriers de l’usine Caterpillar (Charleroi) et les artistes Stéphanie Rollin & David Brognon. Nancy Casielles intervient également sur la pratique de l’exposition auprès des masters dans l’Atelier Sculpture de La Cambre-ESAV. https://www.bps22.be/

 
Pour plus d’information : Pascale Viscardy – pascale.viscardy(at)cfwb.be – 0486 83 06 56