Arts visuels

|

Centre culturel du Brabant wallon

Centre culturel du Brabant wallon

3 rue Belotte – 1490 Court-Saint-Etienne

T+32 (0)10 62 10 30

 

Présentation

Depuis ses origines, en 1985, n’étant ni attaché à un pôle urbain important ni à une commune en particulier et ne disposant pas de salle de diffusion, le Centre culturel du Brabant wallon inscrit son action dans une logique de développement culturel territorial sur base d’un travail de maillage, majoritairement mené en plateformes de coopération (soit territoriales, soit par discipline artistique, soit par thématique). Il se définit comme un espace de rencontres, de transversalités, de complémentarités entre plusieurs domaines culturels et secteurs d’action (l’artistique, l’éducation permanente, la jeunesse, l’éducatif, le social, l’aménagement du territoire, etc.). Au sein de cet espace, des projets se réfléchissent, naissent, se construisent, s’élaborent.

Plus spécifiquement, suite à une rénovation de plusieurs mois, le Centre culturel a inauguré, fin 2011, la salle du Foyer populaire et l’a affectée en un espace d’inventions et de création qui accueille, tout au long de l’année, des artistes en résidence. Si la création circassienne contemporaine y occupe une large place, les créations contemporaines ou hybrides en arts de la scène et en arts numériques ne sont pas en reste.

Le Centre culturel du Brabant wallon s’est engagé, depuis 2013, à encourager l’utilisation des nouvelles technologies comme outils artistiques et de médiation. Il veut permettre au secteur culturel et aux citoyens du Brabant wallon de devenir des acteurs conscientisés de leur environnement en constante évolution.  C’est pourquoi, il a accueilli deux compagnies (UArt Nouveau", installations numériques interactives par la Cie Bud Blumenthal / Hybrid, et "Rencontres imaginaires" par Scenocosme (Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt) dans le cadre des semaines du numérique en novembre 2016. Le CCBW a cherché à faire partager la démarche des artistes et à susciter les rencontres et les échanges avec la population environnante, de façon à favoriser la participation citoyenne et l’accessibilité à la culture par tous, loin de la consommation culturelle ‘fast-food’. Dans cet esprit, il a organisé des expositions/bancs d’essai à destination du tout public, des écoles et quelques programmateurs culturels. L’objectif étant de faire connaître la recherche des artistes numériques à un public qui n’y est généralement pas familiarisé, et de leur faire prendre conscience de leur potentiel créatif en les faisant participer à la création de l’œuvre.

 

Le programme de résidence comprend:

Durée de la résidence : variable avec un maximum de 4 semaines, en période continue ou en plusieurs blocs séparés

Coût de la résidence pour les artistes : Aucun

Nombre de résidents pouvant être accueillis : une compagnie à la fois, max. 20 personnes

Mise à disposition de locaux de travail : La salle du Foyer populaire/Espace d’invention (280 m2 de plancher au sol : 14 m x 20 m de plancher et 10 m de hauteur)

Mise à disposition d’équipement : prise de 63 ampères (3 x 220 volts), petite sonorisation de travail, quelques spots leds, possibilité d’une boite noire et d’un tapis de danse

Mise à disposition d’un logement : Non

Prise en charge de la restauration : Non

Prise en charge de certains frais de production : Au cas par cas moyennant demande écrite

Contrepartie demandée à l’artiste :

Médiation culturelle : En accord avec les artistes, le CCBW propose à ses partenaires et à ses publics (scolaires, associatifs, habitants) une présentation du travail réalisé au cours de la résidence afin d’encourager l’échange et la discussion. Il importe au CCBW de sensibiliser le public aux étapes intermédiaires (recherche, entrainement, répétition) par lesquelles les artistes passent avant de présenter un travail fini. Ces échanges sont bien souvent nécessaires aux artistes pour confronter leur travail et leur expérience. Les présentations publiques des travaux réalisés au cours de la résidence ne font l’objet d’aucune rémunération.

Réduction sur cachet du spectacle : En contrepartie de la gratuité offerte durant la résidence, le CCBW bénéficie d’une remise de 10% sur le prix de vente du spectacle créé pour chaque semaine de résidence effectuée, à valoir sur une représentation publique qu’achèterait éventuellement le CCBW ou l’un des 10 centres culturels locaux du Brabant wallon.

Modalités de sélection :

Sur dossier : Une procédure de sélection existe et vise au traitement équitable des demandes. Les artistes qui souhaitent être accueillis en résidence doivent adresser leur demande au moyen du formulaire de candidature téléchargeable sur le site internet.

Pièces à fournir (au plus tard 15 jours avant chaque commission) :

  •      Le formulaire de candidature (max. 6 pages)
  •      Le budget
  •      L’échéancier
  •      Les informations techniques et l’implantation scénique
  •      La liste des coproducteurs et partenaires
  •      Une ou plusieurs photos ou vidéos

La date limite d'envoi des dossiers :

9 mois avant la date souhaitée de résidence

*pour les résidences entre octobre et décembre : 1er mars 

*pour les résidences entre janvier et mars : 1er juin

*pour les résidences entre avril et juin : 1er septembre

*pour les résidences entre juillet et septembre : 1er décembre

(Attention : La salle du Foyer populaire/Espace d’inventions doit faire l’objet de travaux de toitures en 2017 et 2018. Le CCBW n’étant pas propriétaire du bâtiment, il est dans l’incapacité de pouvoir donner une date précise pour ces travaux. Le CCBW fera donc tout pour ne pas perturber une résidence par ces travaux, néanmoins il se pourrait que la résidence concernée soit modifiée, annulée ou reportée pour cette raison.)

 

Le formulaire de candidature doit être envoyé par courrier ou par e-mail

Adresse d'envoi : Centre culturel du Brabant wallon – 3 rue Belotte - 1490 Court-Saint-Etienne

Adresse e-mail : foyer(at)ccbw.be

Coordination du programme de résidence : Myriam Masson

Infos : www.ccbw.be