Arts visuels

|

Stephan Goldrajch

°1985 - Ramat Gan (Israël)

goldstephan(at)gmail.com

goldrajch.com

Stephan Goldrajch et son monde textile

Stephan Goldrajch est un artiste plasticien contemporain. Avec un Master en Arts, Stephan s’est très rapidement orienté vers « la performance textile ». Ses masques ont fait le tour du monde. Sa nouvelle création, les Voodoos, est présentée dans la galerie Baronian-Francey à Bruxelles. Ses créatures en crochet sont des prétextes aux interactions sociales. Ses projets et performances artistiques ont toujours une dimension sociale importante. Il aime créer des liens dans la durée.

Stephan a lancé le projet des Broderies participatives  sur des places publiques, avec les habitants d’un quartier, des passants, des réfugiés et même monsieur le curé. Les points à utiliser sont simples : il suffit de suivre les lignes tracées avec du fil rouge. Le résultat final est formé par les  connexions entre les participants ; des personnes de différentes couches sociales et d’origines culturelles qui expérimentent un moment en suspens, hors du temps. (La broderie est une activité qui demande du temps.)

Avec le Wiels à Bruxelles, Stephan a créé la Légende du Canal : un récit imaginé avec les habitants des deux rives du canal à Bruxelles, durant plusieurs mois, menant à une exposition de grands drapeaux  le long du canal, à la jonction entre le centre (le quartier Dansaert et ses boutiques de designers) et le Molenbeek-Saint-Jean populaire. Sa finalité : créer un pont entre deux réalités socioculturelles différentes.

Durant trois années, Stephan accompagne l’équipe muséale du Musée juif de Belgique tandis que le bâtiment est amené à se transformer. Durant les travaux, l’équipe a déménagé. Dans le musée, se vidant petit à petit, Stephan propose une interprétation contemporaine de scènes de destruction issues de la Torah, l’Ancien Testament.

À Namur, pour créer une énergie positive et tisser des liens dans un quartier plutôt défavorisé de la ville, Stephan a notamment initié le projet L’éléphant de Bomel. Le centre culturel de Namur (les Abattoirs de Bomel) cherche à créer des liens avec la population et des organisations de terrain. Dans ce contexte, Stephan a proposé de créer la légende de l’éléphant de Bomel.

Stephan Goldrajch a notamment été exposé à, ou a collaboré avec : le Wiels à Bruxelles, Invisible Dog à New York, le Musée d’Arts de Haifa, la Maison des Arts de Saint-Herblain en France,  le Musée d’Ixelles, Tanzmesse à Düsseldorf, le centre d’art contemporain l’Iselp à Bruxelles, les Halles St Géry à Bruxelles, les galeries Baronian-Francey,  Dollinger et Hezi Cohen, ainsi que David Castillo, respectivement à Bruxelles, Tel Aviv et Miami.