Arts visuels

|

Christophe Veys

°1973 - Braine-l'Alleud

chveys(at)gmail.com

 

Christophe Veys est un historien de l’Art, belge francophone il est diplômé de l’université Libre de de Bruxelles. Il est enseignant à l’école supérieure des Arts plastiques et visuels ARTS2 – Mons. Il y enseigne l’histoire de l’art contemporain, la ratique de l’exposition et l’histoire des institutions culturelles.

Alors qu’il est encore étudiant il officie au centre d’Art Nicolas de Staël à Braine-L’Alleud. Il a été fondateur ou co-fondateurs de quatre structures artistiques bruxelloises : Les témoins oculistes (1998-2003), Porte 11 (2003-5) et Galerie Olivari- Veys (2008-9) et Art contemporain chaque jour asbl. Ces structures lui permettent de monter un ensemble d’une cinquantaine d’expositions. Il a notamment travaillé avec des artistes comme : Laurette Atrux -Tallau, Edith Dekyndt, Samuel Buckman, Bernard Gaube, Cristina Garrido, Pierre Gérard, Myriam Hornard, Gudny Rosa Ingimarsdottir, Yves Lecomte, Marie-France & Patricia Martin, Valérie Mréjen, Sandra Przyzynski, Pep Vidal, Oriol Vilanova et bien d’autres.

Il est programmateur de la galerie au carré à Mons (au sein d’ARTS2) 

Il a été co-commissaire (avec Xavier Canonne) de l’exposition « Nouveaux Westerns » au Musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) en 2017. 

En 2018 il est co-commissaire  (avec le collectif Société) de l’exposition « Measurements » chez Société. 

Il est co-commissaire (avec Myriam Louyest) de la Biennale d’art contemporain d’Enghien éditions : 2018 / 2020 / 2022 (en préparation).

Il sera commissaire d’une exposition au Musée Erasme de Bruxelles en octobre 2022.

Il a été commissaire invité pour différentes galeries : Frédéric Desimpel (Suite Fibonacci, Bruxelles, 2006), Good Friday (Jeux de mains, Jeux de vilains, Bruxelles, 2007), Catherine Jozsa (Les yeux mi-clos, Bruxelles, 2015) Rodriguez gallery (Poznan, Pologne, 2021). Il est commissaire résident chez LMNO à Bruxelles depuis 2016.

Il est aussi collectionneur (Collection Veys-Verhaevert). Il utilise régulièrement cette collection afin de concevoir des projets d’expositions comme : à « 3 collectionneurs, autrement » (section Collection Veys-Verhaevert), ÉTÉ78 (2014), « La collection invisible » in : «Private Choicies » , Central for contemporary Art (2017), « Tomber en amour », Maison des Arts de Schaerbeek (2020) et « Lost & Found. Collection Edgard F. Grima et Collection Veys-Verhaevert », Hangar photo art center (2021).

Il est l’un des lauréats de la bourse « Call for curators in Europe » de l’Atelier Solar à Madrid pour l’édition 2020.

Il écrit ponctuellement pour différents artistes et galeries mais aussi pour des revues comme l’art même ou Flux News par exemple.

Il est conférencier régulier pour JAP ainsi qu’à l’ISELP mais aussi pour différentes structures.